Imprimer
 IT Optimisation01      
« Rien n’est plus puissant au monde qu’une idée que le temps a façonnée », Victor Hugo
        

Les choix technologiques compromettent pendant un certain nombre d’années le budget dédié aux SI : acquisitions, location de services, contractualisation et sélection des fournisseurs, essentiellement. Mais ils compromettent aussi la stratégie de l’entreprise, car les IT doivent répondre aux tactiques opérationnelles. Les DSI sont désormais confrontées à la mise en place des SDTI « Schémas directeurs des Technologies de l’Information » avec des plans d’action pensés sur le court terme et plus sur le long terme comme on le faisait encore il y a quelques années. Les Schémas Directeurs sont ainsi revus année après année car l’évolution des technologies et des offres de services accélèrent ce besoin.

D’une autre part, afin de produire les bénéfices tangibles attendus, les IT doivent être en mesure de fournir à l’organisation une forte capacité d’adaptation sans le faire perdre de temps. Dans ce sens il est alors indispensable que l’organisation évalue les risques selon les scenarios possibles. La mise en place de nouveaux systèmes ou services (internalisés ou externalisés) a des conséquences très importantes pour le fonctionnement de l’organisation.

Les IT nécessitent être flexibles et construites sur une base de compréhension des besoins et du niveau de maturité de l’organisation. Elles tiennent compte de facteurs tels que :

•  L'écosystème dans lequel l’organisation fonctionne

•  La structure de l’entreprise et sa gouvernance

•  Les analyses économiques et de la qualité

•  Les processus métier

•  La culture et les politiques de l’organisation

•  Le type d’organisation et son style de leadership

•  Les styles de management et approche aux changements

•  Les principaux groupes d’intérêt concernés par les IT

•  Les activités et de processus qui doivent être soutenues par les IT

•  L’intégration de systèmes de management organisationnels

•  La compatibilité avec la diversité de styles, de compétences et de connaissances

•  Refléter les exigences issues des choix politiques de l’organisation